Trois couples pour faire jouir une jeune salope

Laura était la “nouvelle fille en ville”, pour ainsi dire. Elle avait emménagé ici il y a seulement un mois environ après avoir obtenu son diplôme universitaire et trouvé le travail qu’elle voulait. Elle a rencontré Johann quelques jours après avoir emménagé et ils ont sympathisé. Elle aimait vraiment Johann et le sexe était incroyable, mais après être sortie avec lui pendant plus de trois semaines, elle n’avait pas rencontré un seul de ses amis et trouvait cela légèrement étrange, car il parlait tellement d’eux.

Elle s’est allongée et a rêvé de Johann, de ses yeux sombres, de ses longues jambes musclées et de la façon dont ses cheveux tombaient sur ses yeux quand il lui faisait l’amour. Sa forte poitrine, et son ventre plat avec la douce traînée de cheveux qui descendait jusqu’à…

Elle s’est réveillée en sursaut en se rappelant qu’ils devaient finalement sortir ce soir pour manger et boire un verre avec tous ses amis. Elle avait hâte d’y être et s’est habillée d’une jolie petite robe noire. Sexy, mais pas salope, a-t-elle pensé. Johann est venu la chercher et ils ont retrouvé tout le monde dans un joli restaurant italien. Il y avait quatre couples en tout, à savoir Johann et elle-même, ses amis Mathieu et Sonia, Steve et Rachel, et enfin Nicolas et Tania.

Toute la soirée, tout le monde a été très gentil avec elle, les autres filles l’incluant dans leurs sorties aux toilettes et les gars lui racontant des histoires sur Johann et l’intégrant globalement dans leur cercle d’amis. Mais il y avait aussi quelque chose de drôle. Au fur et à mesure que la nuit avançait, elle avait l’étrange impression qu’ils la surveillaient. Pas comme s’ils ne lui faisaient pas confiance ou quelque chose comme ça, mais comme s’ils la regardaient comme s’ils la trouvaient sexy. Et le plus étrange, c’est que ce n’était pas seulement les garçons, mais aussi les filles qui dégageaient la même vibration. Des amis de ses anciens petits amis l’avaient regardée quand son petit ami ne regardait pas, et bien qu’elle ne s’en soit pas beaucoup souciée, elle a mis ça sur le compte de “les garçons seront des garçons”. Mais elle avait l’impression que toutes les filles la reluquaient aussi. Elle ne pouvait pas en être sûre bien sûr – mais tout de même, quelque chose ne semblait pas normal.

La nuit a continué et tout le monde a continué à être gentil. Johann a fini par s’attrister qu’ils doivent partir car il doit aller travailler quelques heures le matin. Tout le monde a dit à Laura que c’était un plaisir de la rencontrer et qu’ils avaient hâte de la revoir. Et c’était de nouveau le cas, l’impression étrange qu’ils la regardaient, qu’ils la regardaient une dernière fois alors qu’elle et Johann quittaient le bar du restaurant. Elle a pensé à peut-être mentionner quelque chose à Johann, mais elle s’est dit qu’elle devrait attendre de passer un peu de temps avec eux et voir d’abord.

Elle avait pensé que Johann avait dit qu’il devait travailler le matin juste pour qu’ils puissent partir et retourner chez lui pour faire l’amour, car elle ne l’a jamais connu travaillant le samedi. C’est ce qu’elle voulait au moins, mais quand ils sont montés dans la voiture, elle a dit : “Je dois te déposer et dormir un peu, je dois me lever dans six heures.”

“Oh, je pensais que tu inventais ça”. Laura a répondu, se sentant légèrement déçue. Elle a soudain réalisé qu’elle avait été quelque peu excitée à l’idée que tout le monde l’ait matée toute la nuit et qu’elle voulait trouver une échappatoire. Cela a dû se voir sur son visage car Johann a semblé lire dans ses pensées.

“Ne t’inquiète pas, je ne dois travailler que quelques heures le matin, alors passe chez moi à midi”, a-t-il dit avec un sourire narquois. “Et porte quelque chose de sexy”, a-t-il terminé.

Cela a envoyé un éclair de chaleur dans le corps de Laura et elle a senti sa culotte devenir humide à cette idée. Alors que Johann sortait la voiture du parking, elle s’est penchée vers lui et a commencé à lui donner de légers baisers dans le cou tandis que sa main glissait sur ses hanches jusqu’entre ses jambes et commençait à l’y frotter. Il n’a pas fallu longtemps pour que sa queue soit dure comme le roc dans son pantalon. Elle a continué à embrasser son cou tout en défaisant son pantalon et en tirant sa longue et épaisse queue. Elle a commencé à la caresser lentement tandis qu’il gardait les yeux sur la route avec un léger sourire sur le visage. Elle s’est ensuite lentement penchée vers le bas et a commencé à lécher la tête gonflée de sa queue. Elle a ensuite aspiré la tête dans sa bouche en faisant tourner sa langue autour, tout en continuant à caresser lentement la tige épaisse avec sa main. Elle l’a entendu pousser un faible gémissement et a ensuite commencé à faire glisser sa bouche vers le bas autour de sa queue, prenant autant qu’elle pouvait dans sa bouche et sa gorge. Elle avait essayé de l’engloutir avant mais il était trop gros, mais avec lui en position assise, elle pouvait prendre à peu près tout ce qui lui était accessible maintenant. Elle a commencé à combiner le fait de faire glisser sa bouche de haut en bas de sa tige avec sa main qui la caressait. Ses gémissements étaient de plus en plus forts et elle espérait qu’il ferait exploser son sperme avant qu’ils n’arrivent chez elle. Elle aimait son sperme et elle pouvait au moins avoir ça pour se dépanner jusqu’au matin. Au moment où il tournait le coin de sa rue, il a poussé un long gémissement profond et son sperme chaud a commencé à jaillir dans sa bouche et dans sa gorge. Elle a fini de le sucer à sec juste au moment où ils se sont arrêtés devant la maison qu’elle louait avec ses deux colocataires. Elle a libéré sa bite de sa bouche et l’a doucement remise dans son pantalon alors qu’ils tournaient dans l’allée, et a avalé la dernière goutte de son sperme avec un léger sourire sur le visage. Elle lui a donné un léger baiser sur la joue en ouvrant la porte de la voiture.

“Maintenant, tu me dois quelque chose, et je veux que tu me rembourses intégralement, et même plus, demain quand je viendrai,” a-t-elle dit sournoisement.

Il a eu un sourire étrange, presque complice, en lui disant : “Oh, je vais m’en assurer, crois-moi.”

Ils se sont dit bonne nuit et il s’est éloigné alors qu’elle montait dans sa chambre. Elle était encore très remontée par les événements de la nuit. L’idée que tous les amis de Johann la regardent l’a un peu dérangée mais, pour une raison quelconque, elle semblait aussi l’avoir excitée. Elle n’y a pas réfléchi plus que ça alors qu’elle se déshabillait et se glissait dans le lit. Elle savait que sa chatte était encore bien humide après avoir espéré que Johann et elle retourneraient chez lui pour baiser, alors elle a glissé une main sous les couvertures pendant que l’autre glissait sur son ventre et jusqu’à un sein. Elle a commencé à pincer doucement son mamelon tandis que les doigts de son autre main commençaient lentement à frotter les lèvres de sa chatte, les écartant au passage. Elle a écarté ses jambes en levant les genoux pour un meilleur accès. En déplaçant ses jambes, les couvertures ont légèrement glissé vers le bas, exposant ses seins à l’air frais de l’appartement. Ses doigts ont exploré davantage autour de sa chatte, commençant à frotter son clitoris gonflé. Son corps était de plus en plus chaud et elle a poussé les couvertures encore plus bas. Elle a glissé un doigt dans sa chatte dégoulinante et a pincé son téton plus fort, jusqu’à la douleur, mais toujours très agréable. Elle a glissé un deuxième doigt dans sa chatte en enlevant complètement les couvertures d’un coup de pied. Son pouce frottait son clito pendant qu’elle baisait sa chatte avec les doigts. Elle pensait à Jack sur elle en train d’enfoncer sa bite dans son corps tandis qu’elle enroulait ses doigts à l’intérieur d’elle pour essayer de trouver son point G et voulait que la bite de Johann soit bien enfoncée en elle. Elle s’est allongée sur le lit, totalement découverte et nue, les genoux levés et écartés, deux doigts enfoncés profondément dans sa chatte alors qu’elle commençait à sentir la première vague de son orgasme l’envahir. Elle a eu une pensée étrange mais excitante, celle de Johann continuant à pilonner sa chatte douloureuse sous le regard de tous ses amis. Cela a semblé faire monter son orgasme encore plus haut alors que son jus s’écoulait sur sa main et que son dos se cambrait alors qu’elle pinçait et tirait sur son mamelon dur. Laura était habituellement silencieuse quand elle jouissait, car elle ne voulait pas que ses colocataires entendent, mais elle n’a pas pu s’empêcher de laisser échapper un long gémissement grave pendant que son corps était pris de spasmes. Finalement, elle est lentement redescendue de l’orgasme incroyable qu’elle s’était donnée et est restée allongée, les jambes toujours écartées et ses doigts toujours dans sa chatte qu’elle déplaçait lentement et doucement.

Elle était allongée là et n’arrivait pas à chasser de son esprit l’étrange pensée qu’elle avait eue juste avant de jouir. Elle n’avait jamais vraiment aimé l’idée d’être observée auparavant, ou même de faire l’amour avec plus d’une personne à la fois. Elle avait été une fille du type “un contre un”, et même si l’idée l’avait excitée, il semblait qu’elle resterait une fille du type “un contre un”, se disait-elle. Elle commençait à se dire que l’impression qu’ils la regardaient était ridicule car même si Laura se rendait compte qu’elle était une fille attirante, Sonia, Tania et Rachel l’étaient aussi. Donc Nicolas, Steve et Mathieu ne devraient pas être envieux de Johann et penser qu’il avait une copine plus jolie, et les filles ne semblaient pas du tout manquer d’assurance pour elle. Elle s’est moquée d’elle-même en se levant et en se rendant dans la salle de bain principale de sa chambre pour se nettoyer après son puissant orgasme. Elle avait sa propre salle de bain pour elle seule, alors que ses colocataires devaient partager celle du bas de l’escalier.

Elle a regardé son corps nu sur le miroir et s’est admirée pendant quelques minutes. Elle se comparait aux autres filles avec lesquelles elle était sortie ce soir. Laura a passé ses mains lentement sur ses seins guillerets de 90C, réalisant que toutes les autres filles étaient à peu près de sa taille, bien qu’elle pensait que Rachel devait avoir un bonnet D et que Sonia ne devait avoir qu’un bonnet B (mais un grand B). Elle a ensuite fait courir ses mains lentement le long de ses côtés et sur son ventre plat et bien musclé. D’après ce qu’elle pouvait voir, les autres filles semblaient également en très bonne forme. Ses mains sont ensuite passées lentement sur ses hanches et ses fesses. Elle savait que toutes les filles avaient de superbes fesses, elles portaient toutes des jupes serrées ce soir et il était impossible de le cacher. Sonia avait des hanches plus fines que les autres, car elle était la plus petite, mais elle avait quand même un beau cul, et Rachel avait un peu plus de bazar dans son coffre, mais elle était très bien proportionnée et Laura savait que les hommes aimaient les culs comme le sien. Tania, s’est dit Laura, était la plus séduisante des trois filles, elle était bâtie à peu près exactement comme elle. Sauf que Tania était une version d’elle-même à la peau foncée et Laura trouvait cela érotique. Sa chatte a repris vie en pensant maintenant à sa peau lisse et chocolatée et à ses courbes. Ils étaient tous grands aussi, comme Laura, qui mesurait 1m80. Son esprit a tracé sur les gars ensuite. Elle a trouvé que Johann était bien sûr le plus attirant, mais tous ses amis l’étaient aussi, à leur manière. Mathieu avait le look mignon de la blonde souffrante, qui te donnait envie d’être libre d’esprit autour de toi. Steve était grand et bien bâti, il faisait visiblement beaucoup d’exercice et avait des cheveux courts et bouclés. Nicolas avait une peau d’olive foncée, de longs cheveux non coiffés et des yeux de chambre.

Elle a réalisé qu’elle s’excitait à nouveau en passant ses mains sur son corps et en se comparant aux autres filles. Elle n’avait jamais eu de relation sexuelle avec une autre femme auparavant, mais elle y avait pensé plusieurs fois. Au final, elle s’est toujours dit que ce n’était pas vraiment son truc, ce qu’elle faisait maintenant alors qu’elle commençait à se nettoyer de l’orgasme fracassant qu’elle avait eu il y a quelques instants. Elle a continué à essayer de chasser de son esprit ces pensées étranges qu’elle avait en finissant de se nettoyer, puis elle est retournée dans sa chambre pour dormir. Elle s’est agitée et retournée pendant environ une demi-heure avec ces pensées qui lui traversaient l’esprit avant de trouver enfin le sommeil.

Elle s’est réveillée le matin rafraîchie et a sauté dans la douche, excitée à l’idée de voir Johann et sachant qu’ils avaient tout l’après-midi pour faire ce qu’ils voulaient, ou vraiment ce qu’elle voulait puisque Johann lui devait une faveur pour la nuit dernière sur le chemin du retour. Elle s’est donc dit qu’ils resteraient à la maison et feraient l’amour toute l’après-midi, car même si elle s’est fait plaisir hier soir, elle avait vraiment besoin d’être satisfaite par la queue de Johann. Elle a commencé à se frotter à nouveau pendant qu’elle se douchait, jouant avec sa chatte et frottant ses tétons, s’excitant ainsi, mais a décidé de ne pas finir car elle voulait être toute fraîche pour le plaisir de Johann. Elle est sortie, s’est séchée et est allée dans sa chambre pour chercher quelque chose de sexy à porter. En fouillant dans son armoire, elle a finalement choisi une jupe noire très courte et moulante, pour pouvoir enfin porter les bas noirs hauts qu’elle avait achetés mais pas encore portés. Elle a ensuite attrapé son chemisier noir transparent et son soutien-gorge en dentelle noir pour compléter la jupe. Elle a décidé de ne pas porter de culotte pour couvrir ses lèvres de chatte rasées et sa petite touffe taillée au-dessus. La touche finale était ses escarpins noirs qu’elle n’avait portés qu’une seule fois. Elle s’est regardée dans le miroir et a pensé que Johann pourrait jouir dès qu’il la verrait. Elle avait l’air d’être prête à sortir dans les clubs pour la nuit, mais il n’était même pas encore midi, alors elle a enfilé un manteau longueur genou et est partie pour aller chez Johann.

En conduisant les dix petites minutes jusqu’à la maison qu’il avait achetée, elle ne pensait qu’à la queue de Johann et à quel point elle voulait la sentir en elle. Johann avait la bite d’une star du porno, avait-elle pensé dès la première fois qu’elle avait posé les yeux dessus. Elle était longue et épaisse et toujours dure comme le roc quand elle la tenait. Elle s’est mise à mouiller juste en y pensant et à la façon dont il allait bientôt pilonner sa chatte chaude avec. Elle est entrée dans son allée juste derrière sa voiture, qui était déjà là.

Laura ne le savait pas, mais Johann attendait dans sa cuisine avec tous ses amis. Il était allé les chercher ce matin et les avait ensuite amenés chez lui, donc leurs voitures n’étaient pas devant. Ils étaient en train de discuter de leurs plans quand on a sonné à la porte. Johann leur a fait signe de se taire et est sorti de la cuisine et a traversé le couloir jusqu’à la porte d’entrée. Il a ouvert la porte et a constaté que sa queue commençait à prendre vie alors qu’il regardait lentement sa magnifique nouvelle petite amie qui se tenait devant lui dans sa tenue très sexy, tenant son long manteau ouvert pour qu’il le voie. Son sourire a grandi alors que ses yeux dérivent le long de son corps. “Mmmm….. entre.” Il a parlé calmement en s’écartant et Laura est passée devant lui.

Johann l’a conduite dans son salon et s’est assis sur le canapé, lui faisant signe de s’asseoir à côté de lui. Laura a laissé tomber son manteau sur une chaise et est passée lentement devant lui, lui donnant un petit spectacle. Elle était satisfaite lorsqu’elle a jeté un coup d’œil vers le bas et a vu la grosse bosse dans son pantalon. Elle s’est assise à côté de lui, a posé sa main sur son genou et a commencé à faire lentement courir sa main de haut en bas de sa cuisse. Johann a poussé un léger gémissement en se tournant vers elle et a tendu la main pour la tirer davantage vers lui. Le dos de Laura était maintenant complètement tourné vers la porte menant à la cuisine lorsque Johann s’est penché et a commencé à l’embrasser légèrement dans le cou. Elle a laissé échapper un doux gémissement lorsque sa main est passée sur son sein gauche, attirant l’attention sur son mamelon. Elle a fait glisser sa main le long de sa cuisse et sur la bosse que sa grosse bite faisait dans son pantalon, la caressant lentement. Elle a senti les mains de Johann glisser vers le bas et tirer son chemisier hors de sa jupe et commencer à le déboutonner. Elle pouvait sentir sa chaleur augmenter rapidement alors qu’il défaisait le dernier bouton.

Au moment où Johann a commencé à ouvrir le chemisier de Laura, Mathieu, Sonia, Steve, Rachel, Nicolas et Tania ont tous lentement et très silencieusement ouvert la porte de la cuisine et sont entrés dans le salon pour commencer à observer le couple sur le canapé. Les hommes étaient déjà torse nu et les filles étaient dans leurs string. Johann leur a jeté un coup d’œil à tous par-dessus l’épaule de Laura tout en continuant à l’embrasser et à lui sucer doucement le cou. Laura ne se doutait pas qu’ils étaient derrière elle lorsqu’il a fait descendre son chemisier de ses épaules. Les hommes commençaient à défaire leurs pantalons tranquillement alors que Johann chuchotait à l’oreille de Laura.

“Tu sais, je voulais te parler de plusieurs choses….,” a-t-il commencé.

“Mmmm….oh ouais, de quoi ?” Laura a répondu en ronronnant alors que Johann commençait à frotter ses seins à travers son soutien-gorge et qu’elle glissait une de ses jambes au-dessus de celle de Johann, lui donnant accès à une main sous sa jupe.

“Eh bien …….. tu as enfin pu rencontrer mes amis hier soir…… et je sais que je t’ai déjà beaucoup parlé d’eux……..” lui a-t-il dit entre deux baisers dans le cou, alors que les hommes faisaient glisser leurs pantalons jusqu’au sol et que leurs petites amies, debout à côté d’eux, commençaient toutes à caresser les bites déjà très dures de leurs petits amis.

Laura a trouvé que c’était un moment étrange pour parler de ses amis mais a juste répondu “Yeah…….so…..” entre ses lourdes respirations. Elle s’agrippait à sa queue palpitante dans son pantalon tandis qu’il faisait lentement glisser une main à l’intérieur de ses cuisses. Ses doigts ont finalement atteint les lèvres nues de sa chatte. Il a laissé échapper un faible gémissement d’approbation pour dire qu’il était content qu’elle soit sans culotte et a commencé à frotter sa fente lentement. Elle respirait plus fort maintenant alors qu’il trouvait son clito et le frottait avec son pouce pendant qu’il enfonçait deux doigts dans sa chatte déjà dégoulinante.

“Eh bien……”, a-t-il poursuivi par-dessus ses gémissements de plaisir. “…….. tu sais que je t’ai dit que nous aimons partager……. beaucoup de nos choses…….”. Décrochant son soutien-gorge avec sa main libre pendant qu’il la baisait avec ses doigts, il a légèrement glissé vers l’arrière pour tirer son soutien-gorge vers le bas et l’enlever, exposant ses jolis seins guillerets.

Elle était rendue folle par ses doigts envahissants et son pouce habile sur son clito, mais la conversation lui donnait un sentiment étrange. Johann pouvait lui raconter d’autres choses sur lui et ses amis plus tard, pendant qu’ils récupéraient entre deux parties de jambes en l’air, pourquoi en parlait-il maintenant ? Elle a essayé de ne pas laisser cette pensée lui gâcher l’ambiance alors qu’elle laissait ses doigts continuer à hypnotiser sa chatte. Elle écartait encore plus ses jambes pour que sa main ait un meilleur accès, poussant sa jupe jusqu’à ses hanches.

Johann la tenait serrée, alors qu’il regardait derrière elle, voyant les trois couples se rapprocher lentement et silencieusement. Ses doigts se sont enroulés à l’intérieur de la chatte douloureuse de Laura, frottant son point G, ce qui lui a arraché un grand gémissement. “Nous aimons vraiment partager……. tout……..” a-t-il terminé en commençant à se pencher en arrière et à la regarder dans les yeux.

Elle était encore sous le charme de la magie qu’il exerçait sur sa chatte alors qu’il se penchait en arrière, mais ce qu’il disait était très étrange et il semblait sérieux. “Qu’est-ce que tu veux dire ?” a-t-elle demandé, sa voix semblait tremblante alors qu’elle sentait son orgasme se rapprocher.

Au moment où elle terminait sa question, elle a aperçu Mathieu et Sonia du coin de l’œil. Surprise, elle a sursauté en tournant la tête pour voir les trois couples. Dans le temps qu’il lui a fallu pour dire “Putain, qu’est-ce que tu fais ?”, Johann avait retiré ses sondes. Johann avait retiré ses doigts palpeurs de sa chatte dégoulinante, ce qui, quelque part au fond de son esprit, lui faisait crier de les replacer, alors que Mathieu, Sonia, Nicolas et Tania se précipitaient tous sur elle, la plaquant contre le canapé. Les deux femmes lui tenaient fermement les bras et les épaules et les hommes tenaient fermement ses jambes et les écartaient. Elle a commencé à se débattre mais avec peu d’espoir de se libérer.

“Qu-Qu’est-ce que…… vous faites tous ?” La voix de Laura commençait à paraître faible même si elle était en colère. Elle a levé des yeux suppliants vers Johann qui se tenait maintenant derrière ses deux amis en tenant ses jambes. Il l’a simplement regardée avec un sourire lascif sur le visage alors qu’il commençait à se déshabiller.

Elle a ensuite senti deux mains fortes l’attraper par les épaules et la maintenir contre le dossier du canapé. Elle a levé les yeux pour voir Steve avec ses mains sur ses épaules et Rachel à côté de lui avec un sourire similaire à celui de Johann. Mathieu a commencé à faire courir sa main le long de l’intérieur de ses cuisses, ses doigts ont atteint son monticule humide et ont commencé à sonder ses lèvres avec eux. Laura a retenu un gémissement qui l’a presque prise au dépourvu lorsqu’il a trouvé son clitoris sur lequel Johann avait travaillé une minute auparavant.

“Arrête ! Arrête ! S’il te plaît, ne fais pas ça……..ahhh !” Cette fois, elle a été prise au dépourvu lorsque Mathieu a enfoncé deux doigts épais dans sa chatte dégoulinante et a commencé à la baiser avec les doigts. Tout le monde a légèrement ri de sa réaction alors qu’elle essayait de continuer à résister, mais se sentait perdre face à son propre corps. Rachel s’est penchée sur le dossier du canapé et a attrapé l’un des tétons dressés de Laura entre ses doigts et l’a pincé brutalement, provoquant un autre gémissement de Laura, cette fois-ci moitié plaisir et moitié douleur.

“Ne t’inquiète pas chérie, nous avons toutes résisté au début, mais quand nous en aurons fini avec toi, tu supplieras pour en avoir plus.” Rachel lui a chuchoté à l’oreille, son souffle courant dans le cou de Laura et envoyant des picotements le long de son corps.

Alors que Mathieu continuait à faire entrer et sortir ses doigts dans la chatte serrée de Laura, Nicolas s’est penché en avant et a commencé à lui lécher le clito, ce qui l’a fait cambrer le dos involontairement, poussant sa poitrine vers l’extérieur. Sonia s’est alors penchée et a pris l’autre téton de Laura dans sa bouche, le suçant et le mordant. C’était trop, Laura pouvait sentir son orgasme monter rapidement malgré elle. Elle a de nouveau levé les yeux vers Johann et l’a vu debout, nu maintenant, en train de titiller sa queue dure comme le roc sous ses yeux. Cela l’a poussée à bout et elle s’est sentie jouir fort sur le visage de Nicolas et les doigts de Mathieu.

Elle n’a même pas pu se remettre avant de sentir son bras gauche libéré et Nicolas s’est installé sur le canapé, juste à côté d’elle. Dans son étourdissement après l’orgasme, elle a senti des mains partout qui la soulevaient du canapé et la mettaient sur Nicolas. Elle se trouvait maintenant à califourchon sur lui et sa queue épaisse pointait vers sa chatte dégoulinante. Nicolas s’est penché sur sa gauche et ils ont poussé sa poitrine contre le dossier du canapé et l’ont maintenue en place à nouveau. Elle a senti deux fortes paires de mains sur ses hanches qui commençaient à la pousser vers le bas en direction de la bite de Nicolas.

“N-Non ! S’il te plaît…….” est tout ce qu’elle a pu sortir alors qu’ils la poussaient vers le bas, fort et vite, empalant sa chatte sur la bite enragée de Nicolas. Ses jambes tremblaient et étaient faibles d’avoir joui si fort et elle était incapable d’opposer la moindre résistance. Elle a jeté sa tête en arrière en sentant sa chatte remplie de bite. Ils l’ont maintenue en place pendant qu’elle réalisait qu’elle regardait maintenant non seulement Steve et Rachel derrière le canapé mais aussi Johann de l’autre côté de Rachel qui la regardait. Nicolas a commencé à enfoncer sa bite dans sa chatte serrée. Son corps l’a encore trahie et elle a laissé un gémissement s’échapper de ses lèvres.

Nicolas a continué à la tirer vers le bas sur sa queue en la frappant fort, quand elle a soudain senti qu’on versait du lubrifiant froid dans sa raie des fesses et quand elle s’est tournée pour regarder, elle a vu Tania le frotter, puis enfoncer un doigt dans son cul pendant que Mathieu lubrifiait sa queue. Bien qu’elle ait apprécié le sexe anal auparavant, elle ne l’avait pas encore fait avec Johann, surtout parce qu’elle le trouvait trop gros. Elle regardait maintenant la bite de Mathieu et quelque part au fond de son esprit, elle se disait que même si elle était assez longue, elle n’était pas trop grosse et ne ferait probablement pas trop mal.

“Non ! Non ! Pas dans le cul……Please !” s’entendait-elle dire même si cet endroit au fond de son esprit disait le contraire. Tania a glissé un deuxième doigt dans son cul tout en riant du fait qu’elle semblait voir à travers le front de Laura. Mathieu se rapprochait de Sonia qui caressait sa queue avec le lubrifiant et la dirigeait vers le cul de Laura qui se faisait baiser avec les doigts.

Soudain, Laura a senti une main l’attraper par les cheveux et lui faire tourner la tête vers l’arrière du canapé, où elle voyait maintenant Rachel caresser la longue et épaisse queue de Jakes et la pointer vers le visage de Laura. Cette vue l’a beaucoup excitée mais elle a aussi ressenti une légère piqure de jalousie, car Rachel appréciait la sensation de la queue de Johann dans sa main. Comme si elle lisait dans ses pensées, Rachel a dit : “Bon, tu vas le sucer pour lui ou tu veux que je le caresse pendant que tu regardes ?”. Laura a ressenti une envie irrésistible de prendre la queue de Johann dans sa bouche suite à la question de Rachel, mais avant que l’envie ne la submerge, Johann a placé sa propre main sur sa tête et a attiré son visage vers sa queue. En réaction, Laura a ouvert la bouche et a senti Johann enfoncer sa queue profondément dans sa gorge. Il a commencé à baiser sa bouche et l’a sentie sucer sa queue dure comme le roc.

Bien que cela ait pris moins d’une minute, Laura avait oublié Mathieu derrière elle. Son esprit est revenu à lui dès que le doigt de Tania a glissé hors d’elle et qu’elle a senti la tête de sa bite pousser contre son ouverture serrée. Il n’a pas vraiment pris son temps, enfonçant régulièrement la tête de sa bite dans son cul et continuant à s’enfoncer centimètre par centimètre. Laura a gémi fort sur la queue de Johann dans sa bouche alors qu’elle sentait que son cul était rempli et que la queue épaisse de Nicolas battait sa chatte avec force. Son corps a commencé à se contracter alors qu’elle venait à nouveau, encore plus fort cette fois. Elle a senti une main saisir la sienne et la placer sur la queue de Steve, qui n’était qu’à quelques centimètres de son visage. Alors qu’elle commençait à caresser la queue de Steve, Mathieu avait finalement enfoui toute sa longueur dans son cul et commençait à pomper sa queue dans et hors de son trou serré alors que son orgasme continuait à la bercer. Elle ne s’était jamais sentie aussi pleine de bite et jamais aussi étirée.

Son corps se tortillait encore contre Nicolas sous elle quand un autre orgasme l’a déchirée. Ne pouvant plus du tout contrôler son corps, elle a senti que sa tête était retirée de la queue de Johann et poussée vers celle de Steve. Steve a commencé à lui baiser la bouche comme Johann et elle a vu du coin de l’œil Rachel se pencher et prendre la queue de Johann dans sa bouche et la sucer avidement. Regarder une autre femme sucer la bite de son petit ami était étonnamment excitant et elle a senti un autre orgasme se développer rapidement.

Elle a retiré son visage de la queue de Steve pendant un moment pour reprendre son souffle et a caressé sa longue tige avec sa main. Laura a tourné la tête sur le côté et a vu Tania assise au bout du canapé, face à elle, avec Sonia entre ses jambes qui lui léchait la chatte. Tania avait l’air d’être sur le point de jouir en regardant Laura avec un sourire lascif et complice. Elle semblait légèrement envieuse de Laura en la regardant se faire utiliser par quatre bites. Laura s’est retournée et a recommencé à sucer la queue de Steve, maintenant sous l’emprise de la chaleur. Mon Dieu, quelle salope elle se sentait, et elle adorait ça.

Les gémissements de Mathieu ont commencé à devenir plus forts alors qu’il continuait à enfoncer sa bite dans le cul de Laura et elle pouvait sentir que Nicolas commençait à être tendu sous elle. Soudain, Mathieu s’est retiré de son cul et a crié “Ohhhhh je vais jouirmmmm !” juste au moment où Laura a senti sa charge chaude commencer à atterrir sur son dos et son cul. Mathieu projetait les dernières gouttes de son sperme sur elle quand Nicolas s’est retiré et a glissé légèrement vers le bas pour placer sa queue le long de la fente de son cul de façon à ce que la tête pointe vers le haut au-dessus de son dos. Il a laissé échapper un long gémissement et l’a serrée contre lui alors que son sperme commençait à sortir pour rejoindre celui de Mathieu sur son dos et son cul.

Steve était toujours en train de la baiser en face lorsque Nicolas a glissé de dessous elle, la laissant à genoux sur le canapé. Elle pouvait voir que Steve était sur le point d’envoyer son sperme dans sa bouche. Elle a réalisé que Rachel frottait les couilles de Steve et que Johann n’était plus à côté d’eux. Alors qu’elle se demandait où Johann était allé, elle l’a senti claquer sa queue, dure et rapide, au fond de sa chatte douloureuse. Presque instantanément, elle a senti un autre orgasme l’envahir violemment. Elle avait perdu le compte de combien c’était maintenant, mais est-ce important ? Alors qu’elle était en train de jouir à nouveau, Stave a commencé à lui envoyer son sperme dans la gorge. Elle a fait tout ce qu’elle pouvait pour tout avaler mais quelques filets ont glissé sur son menton. Johann a continué à claquer fort et vite dans sa chatte pendant qu’elle avalait le dernier sperme de Steve et commençait à nettoyer sa queue.

Au moment où elle a fini de la nettoyer, Mathieu et Nicolas ont fait le tour de l’arrière du canapé et se sont placés de chaque côté de Steve, leurs bites à moitié dures avaient toutes deux quelques gouttes de leur sperme au bout, alors elle les a attrapées et a commencé à les nettoyer aussi, une par une, en extrayant les dernières gouttes de leur sperme. Elle a goûté son propre jus de chatte sur la queue de Marks et n’a même pas pensé à deux fois que Matts était dans son cul, ce qui était bien car elle n’a goûté que son sperme et le lubrifiant aromatisé.

Johann enfonçait sa bite dans sa chatte en longs coups durs maintenant, et elle pouvait dire par ses gémissements qu’il était très proche. Elle s’est brièvement demandée s’il allait se retirer et ajouter son gros chargement au sperme de ses deux amis qui couvrait déjà son dos et son cul ou s’il allait remplir sa chatte de salope avec son sperme. Elle n’a pas mis longtemps à avoir sa réponse car Johann a commencé à crier “putain je vais cuuuuuummmmm !”. La sensation de son sperme chaud a commencé à remplir sa chatte serrée alors que Johann continuait à la pilonner fort, poussant Laura à bout une fois de plus alors qu’elle faisait glisser la bite qui était dans sa bouche et poussait un long gémissement pour compléter celui de Johann.

Johann a continué à pilonner sa chatte jusqu’à ce que son dernier jet de sperme soit épuisé, puis il s’est retiré d’elle et l’a tirée en arrière et hors du canapé, sur le sol à genoux devant lui. Sans qu’on lui dise quoi faire, Laura a pris la queue couverte de sperme de Johann dans sa bouche avide et l’a aspirée proprement. Elle l’a sorti de sa bouche et a commencé à lécher plus amoureusement la tige et les couilles, en s’assurant de bien les nettoyer. Elle s’est ensuite retournée pour regarder les autres derrière elle alors qu’elle tenait toujours la tige de Jakes dans sa main. Ils la regardaient tous de haut en bas. Tania était toujours assise au bout du canapé et Sonia était allongée entre ses jambes en posant sa tête sur les seins de Tania. Tania caressait lentement la queue de Nicolas qui se tenait à côté d’elle au bout du canapé. Derrière le canapé, Rachel se tenait entre Nicolas et Steve avec leurs deux bites dans ses mains, les caressant pendant qu’ils passaient lentement leurs mains sur son corps. Mais ils regardaient tous Laura qui s’agenouillait devant Johann, sa bite dans les mains. Elle s’est retournée et a regardé Johann et a donné à sa bite un autre long coup de langue jusqu’à la tête. Elle a dit avec un sourire innocent et d’une voix douce. “Merci !”